Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2010

Quatre mots de Chinois dans l'oreille...

PlaneteChinois.jpgEN QUATRE MOTS

Le site de la revue Planète Chinois (éd. SCÉRÈN) en partenariat avec les éditions HongFei Cultures, met en lumière les chengyu, expressions chinoises de quatre mots.

chengyu : « expressions toutes faites [qui] illustrent à leur manière l'art chinois de l'indirect, disant une chose en en invoquant une autre, tout en étant dotées d'une force évocatoire et d'un impact visuel singuliers... »  Joël Bellassen, Inspecteur général de chinois

 

Ces expressions, connues de tous les Chinois et qui égrènent leurs conversations, constituent souvent la synthèse d’une histoire, d’une anecdote historique ou encore d’un conseil avisé donné par un stratège à un prince à une époque très reculée.

Ce sont ces histoires à l’origine de chengyu fameux que HongFei Cultures propose aux jeunes lecteurs dans sa collection « En quatre mots ». Racontée sous la forme de fable, chaque histoire est ponctuée comme il se doit par le chengyu qu’elle a fait naître.

Vous pouvez découvrir les deux premiers chengyu dans Face au Tigre. Deux autres suivront très bientôt dans Mais où est donc le lapin ?

978235558021_FT_100dpi_RVB-pt.jpg     9782355580277.jpg

Sur le site de la revue Planète chinois, vous en apprendrez beaucoup sur les chengyu, vous pourrez également écouter ceux publiés par HongFei Cultures et, pourquoi pas, vous entrainer à les prononcer.

Découvrez, à l'occasion, l'image inédite créée par Pauline Kalioujny (illustratrice de Face au Tigre) pour illustrer le premier chengyu à écouter.

Lire, écouter, prononcer un chengyu, c'est plein de drôlerie mais c'est aussi rencontrer une autre manière de regarder les choses, les évènements, les personnes et de comprendre une autre façon de penser ! 

 

PC5.jpgPlanète Chinois est une revue (papier) trimestrielle culturelle et linguistique pour apprendre le chinois et comprendre la Chine.

 

Ci-contre, la couverture du n° 5 de sept. 2010

 

Les commentaires sont fermés.