Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2011

« C'est quelqu'un de célèbre et il vient dans notre école ! »

À l’occasion de la participation des éd. HongFei Cultures au Salon du Livre de Provins (Seine-et-Marne, 77) les 5 et 6 mars 2011, l’auteur Chun-Liang YEH a été invité à intervenir dans diverses classes au sein de plusieurs établissements alentours.

Dans sa rubrique « Échos du terrain », le site de l’Inspection académique de Créteil raconte :

Extrait : … à l'école élémentaire de Sourdun, les écoliers attendent l'auteur Chun-Liang Yeh, qui doit intervenir dans la classe de CM1/CM2 de M. Masse d'abord, puis avec les CM1/CM2 de Mme Gouebault. Une intervention qui s'inscrit dans un projet plus vaste de production d'écrits et de travail sur l'illustration : « Lorsque j'ai été informé de la possibilité de recevoir un auteur en classe, j'ai immédiatement saisi cette opportunité ! », explique M. Masse.

IMG_0040.JPG« Parler avec un écrivain, c'est vraiment pour les élèves une occasion unique de donner du sens à l'objet livre et d'accéder en quelque sorte à l'envers du décor et aux secrets de fabrication. De quoi également susciter chez eux l'envie de créer eux-mêmes leurs propres livres... Les deux paysages de l'Empereur, l'album de Chun-Liang Yeh (illustré par Wang Yi) que nous avons étudié en classe durant 4 séances, a permis aux écoliers d'appréhender la complémentarité du texte et de l'illustration pour raconter une histoire. Cette complexité du lien image/texte est particulièrement visible dans cet album […] : le récit est parfois sur l'illustration, parfois isolé sur un fond blanc, des personnages apparaissent dans les dessins alors qu'ils n'existent pas dans le récit, et le livre se termine par un dessin à déplier, 4 pages destinées à englober totalement le lecteur. Mes élèves ont été très sensibles à ces subtilités et ont de nombreuses explications à demander à l'auteur ! D'autant qu'ils ont tous commencé à écrire et illustrer leurs propres albums, par groupe de trois ou quatre... »

De fait, les élèves attendent avec une grande impatience leur visiteur : « C'est quelqu'un de célèbre et il vient dans notre école ! », « Il a écrit un livre et on va le voir en vrai ! », « On va pouvoir lui poser toutes les questions en direct et il va nous répondre ! ». Tous ont bien conscience de vivre un moment assez exceptionnel dans leur vie d'écolier.

CIMG6601.JPGChun-Liang Yeh n'a ainsi aucun mal à intéresser son auditoire et à construire, avec la complicité du maître, une séquence rythmée, faite de moments successifs destinés à satisfaire toutes les attentes. […]

 

* * *

Pour lire la suite et voir quelques images de la rencontre en classe, cliquez ici.

Un grand merci à la rédactrice de ce bel article.

 

03/01/2011

Bonne et heureuse année 2011 à tous

HFC-Voeux2011-Blecteurs.jpg

cliquez sur l'image pour en profiter pleinement ! 

 

-----

à découvrir en mars 2011, les aventures de 

La Bête et les petits poissons qui se ressemblent beaucoup 

quatre histoires farfelues de Pei-Chun Shih, illustrées avec malice par Géraldine Alibeu, pour les jeunes lecteurs dès 7 ans

  

 pour en savoir un peu plus, cliquez ici 

24/12/2010

JOYEUX NOËL 2010

JoyeuxNoel2010-pt-c.jpg

30/01/2010

14 février 2010 - Nouvel an Chinois - Année du Tigre

CP_Tigre2010.jpg

24/12/2009

Joyeux Noël 2009

images d'ici, voix d'ailleurs

Nous vous souhaitons un très heureux Noël



22/12/2009

Jours de fêtes

200912.jpg

09/12/2009

Après Martine à l'école, Pauline à Montreuil ! Un même délire chez les enfants... et les zèbres

Paulinka.jpgUn point sur Montreuil

depuis le blog

Strippy & Moi

et avec l’aimable autorisation de Paulinka

* - *

en direct de Montreuil, à la rencontre de

Pauline Kalioujny et de son livre Une touche de couleurs (éd. HongFei Cultures)

Strippy1.jpg

Strippy2.jpg
Strippy3.jpg
Strippy4.jpg
Strippy & Moi, un blog à suivre régulièrement... absolument !

11/08/2009

Hommage

P8080101-PT.jpg
-
De la forêt profonde une brise légère
Apporte jusqu'à moi un parfum très subtil.
Que ne puis-je trouver un homme au coeur candide ?
Avec lui je ferai le serment d'amitié.
-
-
(poème de Yuan Biao, XVIe s. - portrait de Chun-Liang YEH par Bobi+Bobi - fleurs de jardin)

13/02/2009

Amie-fleur

où l'on savourera l'amour comme une poésie

 

 

J’attends le clair de lune dans la chambre de l’ouest :

Une brise de la porte écarte le battant,

Et les ombres des fleurs dansent sur la paroi,

Comme si arrivait celui que j’attendais.

 

FR04_CP_JALOUSE-2-recto.gif

 

Le texte, traduit par Jacques Pimpaneau, est extrait de Biographie de Yingying, de YUAN Zhen (779-831).

 

L’image, de Bobi+Bobi, est extraite de Yin la Jalouse, album à paraître en avril 2009 aux éditions HongFei Cultures.  

12/09/2008

Tendrement, en souvenir de Pierrette

XU Hang - fin d'automne.jpg

Où s’en est allé le printemps ?

Il est parti, sans bruit, sans route.

Rappelez-le, vous qui connaissez son abri,

Pour qu’il revienne nous tenir compagnie !

 

N’a-t-il pas laissé trace de son passage ?

Petit loriot jaune, peux-tu m’en informer ?

Mais nul ne peut comprendre tes cent ramages !

Voici la brise qui t’emporte par-dessus les rosiers.

 

poème de HOUANG T'ing-Kien (1050-1110), en souvenir de ma petite mamie, Pierrette, partie sans bruit et dont je ne connais plus, désormais, l'abri.

 

peinture de XU Hang (peintre chinois contemporain)

29/07/2008

tendrement, en souvenir d'Alice

Fleurs qui tombent

source.jpgEnfin les hôtes sont partis de mon pavillon ;

Les fleurs de mon petit jardin en tous sens volent.

De-ci, de-là, au-dessus des sentiers sinueux,

De loin elles font escorte au soleil qui se couche.

...

Le cœur brisé, je n’ose encor les balayer ;

Mes yeux s’accrochent à elles, mais elles vont partir.

Mon cœur aimant meurt avec le printemps :

Il ne reste que mon habit mouillé de larmes.

poème de LI Chang-yin (813-858), en souvenir de ma grand-mère si chérie, Alice, qui me laisse, le cœur brisé et mon habit mouillé de larmes.

peinture de Qiu Ying (1482-1559), « La source immortelle des pêchers en fleurs », tiré de Poèmes sans paroles. Chronique des peintres chinois en deçà du Fleuve Bleu, de Anne Kerlan-Stephens, éd. Hazan 1999.